Comprendre le dossier de consultation des entreprises

Le dossier de consultation des entreprises est établi par l’acheteur public. Il est indispensable de bien identifier les pièces constitutives du DCE pour gagner en efficacité et en rapidité pour répondre à un marché.

Il contient l’ensemble des documents destinés aux sociétés intéressées par le marché public notamment le besoin de la personne publique et les éléments indispensables à l’élaboration de leurs candidatures et de leurs offres.

Il ne faut pas confondre le DCE et les pièces à remettre pour constituer sa candidature et son offre. Il faut bien veiller à parapher, dater et signer les documents exigés par l’acheteur public.

Composition du dossier de consultation des entreprises (DCE):

La composition du DCE varie notamment en fonction du type de marché, de sa complexité, des informations à fournir. Les pièces régulièrement présentes dans le DCE sont les suivantes :

  • Le règlement de consultation
  • L’acte d’engagement (AE)
  • Le bordereau des prix (BPU), la décomposition du prix global et forfaitaire (DPGF)
  • Le cahier des clauses administratives particulières (CCAP)
  • Le cahier des clauses techniques particulières (CCTP)
  • Le CCAG auquel il est fait référence
  • Les études, plans, etc.

Les règles de la consultation

  • Le règlement de consultation :

Il fixe les règles de la mise en concurrence et contient:

  • Identification de l’acheteur public
  • Objet et forme du marché
  • Éléments exigés du candidat pour son offre
  • Date limite de réception des offres
  • Délai de validité des offres
  • Conditions d’envoi de l’offre
  • Critères de jugement des candidatures et des offres
  • Modalités de dépôt de l’offre

Ce document n’est pas à remettre en principe.

Le cahier des charges

  • Le cahier des clauses techniques particulières (CCTP): c’est le cahier des charges.
    • Expression du besoin défini par l’acheteur public
    • Fixe les dispositions techniques nécessaires à l’exécution des prestations du marché.

Lorsque le marché ne comporte pas de difficulté particulière, le cahier des clauses techniques particulières et le cahier des clauses administratives particulières peuvent être réunis dans un même document : le cahier des clauses particulières (CCP).

Les documents relatifs à l’offre financière

  • L’acte d’engagement (AE ou DC3):

Ce document est établi par l’acheteur public et indique :

  • Identification de l’acheteur public
  • Le montant du marché par le candidat
  • Le recours à la co-traitance et/ou à la sous-traitance
  • La répartition des prestations en cas de groupement
  • Durée du marché public
  • Informations bancaires

Ce document doit impérativement être daté et signé par le candidat à la remise de son offre.

  • Le bordereau de prix unitaires (BPU): Détermination du prix du marché, détaille pour chaque poste l’unité mise en œuvre et le prix unitaire de la fourniture ou de la prestation.
  • La décomposition du prix global et forfaitaire (DPGF): descriptif de la prestation à réaliser envisagé.
  • Le détail quantitatif estimatif (DQE): Document non contractuel, à travers des quantités estimées, il permet de comparer les offres financières des candidats pour les marchés à bons de commande.

Le document contractuel

  • Le cahier des clauses administratives particulières (CCAP):

Il s’agit du contrat qui lie la personne publique avec la société attributaire. Il contient les clauses relatives aux droits et obligations des parties sur le plan administratif, juridique et financier.

> Clauses financières du marché :

> Prix des prestations : Unitaire ou forfaitaire, ferme, actualisable, ajustable, ou révisable

> Financement des marchés: Avance, acomptes

> Délais de paiement

> Obligations du titulaire: délais à respecter, Pénalités, Responsabilité, Propriété intellectuelle des résultats, résiliation, etc…

Toute dérogation aux dispositions des CCAG doit être précisée et récapitulée dans le dernier article du CCAP.

  • Les Cahiers des Clauses Administratives Générales (CCAG):

Il comprend les dispositions générales applicables à chaque catégorie de marchés :

  • CCAG Fournitures Courantes et Services
  • CCAG Prestations Intellectuelles
  • CCAG Travaux
  • CCAG Technologies de l’information et de la communication
  • CCAG Marchés industriels

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *